Blog Développement personnel

J’ai plus de 30 ans, je ne suis pas mariée, je n’ai pas d’enfants : ma vie est un échec

12 juillet 2020

Je t'adresse cette lettre, à toi mon amie, ma petite sœur, ma cousine… elle sera longue car j'ai beaucoup de choses à te dire.

Toi, qui a plus de 30 ans et qui, parce que tu n’es pas mariée et que tu n’as pas d’enfants estime que ta vie n’a pas de sens, que tu es un échec.

Je te comprends, je comprends ce que tu ressens, ce sentiment d’échec qui t’occupe l’esprit. Je comprends cette pression énorme qui pèse sur tes épaules

Mais j'aimerais te dire ceci: ne laisse pas la société te faire croire que tu n’es rien, que ta valeur est conditionnée au fait qu’un homme choisisse de « t’honorer » par le mariage.
Cette même société qui n'envisage jamais la possibilité que ce ne serait peut-être TOI qui honorerait un homme, en acceptant de devenir sa femme.
Fais le point de tout ce que tu as déjà accomplis jusqu’ici et tu verras que c’est considérable.

Il y a un adage chez nous qui dit ceci « celui qui est impatient d'avoir un enfant, épousera une femme enceinte » : ne laisse pas les diverses pressions  te précipiter dans le mariage avec.... la mauvaise personne. 

Le mariage est une institution importante mais.... il n y a pas d'âge limite pour se marier.


Certains dans notre société ont décrété qu'il y avait un âge limite pour le mariage et pour avoir des enfants, une date de péremption en quelque sorte… 
Il est vrai que physiologiquement, le taux de fécondité baisse avec l'âge, mais ceci n'est pas une raison pour te précipiter dans un mariage ou dans une relation qui ne te convient pas, uniquement pour remplir cette condition.

Je comprends les pressions que tu subis : familiales et sociales, je sais combien de fois on t’a posé la fameuse question : « et toi c’est pour quand » le fameux « et toi ? » qui veut signifier à lui tout seul que tes pairs, elles, ont trouvé chaussures à leurs pieds, mais pas toi. 

Les réflexions incessantes : « pense à faire un enfant » « la carrière ne fait pas tout, trouve- toi un mari » « arrête d'être si forte, sois un peu plus discrète et humble, pour ne pas les faire fuir": Toutes ces choses que personne ne dit presque jamais aux hommes de ton âge.

Je sais combien durs sont les regards inquisiteurs et interrogateurs, voire suspicieux quand tu vas à des évènements où il y a beaucoup de couples. Les regards de ces femmes, si durs : celles qui te considèrent comme une menace pour leur couple car elles, elles au moins ont réussi à décrocher la lune: avoir un homme qui les a épousées.
Et puis il y a tous ces hommes, qui pensent que parce que tu es célibataire et que tu as plus de 30 ans, tu es forcément désespérée et donc ouverte à toutes les propositions.
Je connais les injustices que tu subis, notamment dans ton boulot, le manque de respect et de considération auquel, tu dois faire face uniquement parce qu’un petit anneau manque à ton doigt.

Mais t’es-tu déjà demandé ce que tu voulais TOI-MÊME ? 

Veux-tu te marier et avoir un enfant parce qu’il s’agit de ta propre envie ou es-tu obnubilée par ces envies parce que la société a décidé que l’heure avait sonné ?

Il se peut que le désir de te marier et d’avoir des enfants soit ton propre désir, intrinsèque et non dicté par les pressions extérieures


Si tu n'as pas encore rencontré ton âme sœur. Ne te décourage pas, en attendant, construis ta propre vie : remplis la de qualité, travaille pour ton propre épanouissement: développe tes passions, sois heureuse d'abord toute seule.
Un jour tu rencontreras la bonne personne, si tel est ton destin !
Mais avant, sois cette femme complète, ne soit pas une « moitié » qui a impérativement BESOIN d’un homme pour la compléter car l'homme que tu rencontreras n'est qu'un homme après tout. Comment peux-tu être certaine qu'il aura un surplus d'épanouissement à t’offrir: cherche ton propre épanouissement toi-même, ainsi quand tu rencontreras la personne qu’il faut, votre amour sera équilibré !

Mais que ferais tu et qui serais tu si la société n’avait pas décrété qu’à 30 ans, tu étais tenue de te marier et de fonder une famille ?

Es-tu venue sur cette terre uniquement pour seconder un mari dans la vie ?
Lorsqu’on a été conditionnée pendant tant d’années, lorsqu’on a été préparée, à devenir la femme de quelqu’un et une mère de famille, lorsque pendant de nombreuses années, on t’a dit et répété qu’une femme n’est respectable que si elle porte le nom d’un homme, qu’une femme n’est considérée comme responsable que si elle a des enfants, crois- moi on finit par le croire.

Mais je me dois te dire que se marier et avoir des enfants NE SONT PAS DES ACCOMPLISSEMENTS. Ce sont des évènements avec une part de hasard, de chance ou de destinée, qui peuvent survenir ou non dans ta vie.
Un accomplissement est une chose pour laquelle, tu as travaillé, pour laquelle tu t'es battue, un objectif pour lequel, tu as fourni des efforts, parfois considérables: des études, un diplôme, des réussites professionnelles, une entreprise que tu as créée et développée par exemple.
Nous pensons que le mariage est l'accomplissement ultime parce que notre société célèbre, valorise et encense les femmes mariées, comme si elles avaient réussi quelque chose d'exceptionnel,  alors que presque personne ne célèbre autant celles qui ont décroché un diplôme, démarré une entreprise ou simplement trouvé leur 1er job.

Et si tu mettais la même énergie, la même motivation et la volonté que tu mets pour trouver un homme qui t’épousera,  pour investir en toi-même?
Considère ta vie comme une entreprise et deviens-en l’entrepreneure, en ayant une vision plus globale de celle-ci:

Soigne ta vie personnelle: construis- la avec de la qualité, sois comblée de l’intérieur.
Comme je te l'ai déjà dis, cherche ton propre épanouissement, développe ta confiance en soi, aime toi toi-même d'abord et en priorité, investis-en toi-même, apprends, cultive-toi, voyage: deviens une femme exceptionnelle et complète. La complétude consiste à être heureuse et accomplie soi-même avant de se marier avec un homme.
Développe ta vie professionnelle: n'arrête jamais d'apprendre et ceci, quel que soit ton domaine de compétence: es tu une coiffeuse? avocate? ingénieure? restauratrice? entrepreneure? deviens la meilleure dans ton boulot et actualise régulièrement tes connaissances. Sois engagée, sérieuse, ait de l'éthique dans ce que tu fais et surtout: gagne ton propre argent!
Tu pourrais devenir une femme de tête, une entrepreneure à succès, une femme qui impacte et change des vies, une personne influente.
Ne néglige pas ta vie familiale et sociale: garde les meilleurs rapports possible avec ta famille, car la famille, lorsqu’elle est unie offre un réconfort et une paix incomparables.
Ne néglige pas tes amis, ne t'en éloigne pas, choisis les avec soin. Car l'amitié sincère est un trésor

J'ajouterai que si tu es croyante, il est important de confier ta vie à ton Dieu chaque jour.

Deviens une femme forte !
La femme forte n’est pas celle qui supporte les diktats de la société et accepte de vivre une vie qui n’est pas la sienne, qui se marie parce que l’heure a sonné, qui a des enfants parce qu’il est temps. Elle ne supporte pas les injonctions familiales et sociétales en serrant les dents et en s’endurcissant : La femme FORTE est celle qui choisi sa vie et la réussit en dépit de tout !

Je me dois, pour finir te dire qu’il se peut que tu ne te maries jamais, que tu n’aies même jamais des enfants car ce sont des choses que nous ne maîtrisons pas à 100%
Néanmoins, tu peux être un entrepreneur de ta vie, la construire, accomplir d’innombrables choses qui lui donneront un sens.

Je te souhaite de faire tes choix, pour toi-même et non parce que la foule t’y exhorte, je te souhaite de résister aux pressions de toutes sortes qui tuent tes envies personnelles.

 

« Une société qui trouve naturel d'étouffer autant d'énergies intellectuelles féminines avec les tâches domestiques et l'éducation des enfants, est sa propre ennemie et ne s'en aperçoit même pas ».
Elena Ferrante

 

 

Partager :

0 commentaires
Commenter avec